LE BAZH DOTU

ORIGINE : Le Bazh Dotu se jouait autrefois en Bretagne d'où il a aujourd'hui disparu.

PRINCIPE DE JEU : Il s'agit d'un jeu d'attaque et de défense d'un territoire. Le Bazh Dotu comprend deux parties : dans la phase A, le jeu se joue en un contre un puis dans la phase B, il se joue en tous contre un et un contre tous. Les joueurs utilisent une crosse pour amener une balle dans le cercle de l'adversaire qui oppose une résistance.

TERRAIN : Sur un terrain plat, on creuse autant de trous en rond que de joueurs dont un au centre. Les trous sont entourés d'un cercle.

MATERIEL : Il faut disposer d'un bëton recourbé (Bazh Dotu) ou aujourd'hui d'une crosse de hockey et d'une balle.

ACTION DOMINANTE : Conduite et lancer de précision d'une balle à l'aide d'une crosse pour atteindre une cible.

LE JEU COMMENCE : Les joueurs se rangent derrière la ligne de départ à 5 m des trous. L'un d'entre eux envoie la balle vers les trous en criant "chacun à son trou". Chacun se précipite alors pour essayer de prendre possession d'un trou qui lui est acquis lorsqu'il est parvenu à mettre sa crosse à l'intérieur. Le joueur malheureux n'ayant pas réussi à s'approprier un trou de la périphérie, va chercher la balle et revient se placer dans le trou central. On l'appelle le "paotr an dotu" (l'homme du milieu).

 

DEROULEMENT :
          Phase A :
il s'agit d'attaquer chaque trou l'un après l'autre dans le sens de la marche du soleil. Le paotr an dotu, à l'aide de la crosse, fait avancer la balle par petits coups vers le premier trou. Il a deux possibilités de gagner - soit il arrive à faire passer la balle dans le cercle, - soit il arrive à mettre sa crosse dans le trou lorsque le défenseur envoie la balle au loin. Quant au défenseur, pour gagner, il doit envoyer la balle au loin d'un seul coup et d'un seul, et ensuite mettre rapidement sa crosse dans son trou avant l'attaquant. Le joueur perdant va au centre et renouvelle la mÉme opération d'attaque avec le joueur suivant et ainsi de suite.
           Phase B :  le dernier joueur du centre (le perdant) doit mettre son bëton dans le trou central. Et de cette position, en appui sur sa crosse, il doit sauter habilement pour esquiver la balle lancée avec précision contre ses chaussures ("sabots") par le joueur gagnant. Les autres joueurs l'empÉchent de sauter très haut, limitant ses possibilités de mouvements, en le tapotant à l'aide de leur crosse. Si le "dotu" (balle) n'atteint pas les chaussures du joueur du centre, celui qui se trouve à l'opposé du joueur lanceur doit arrÉter la balle ou alors la chercher pour la ramener dans un des trous. Il doit opérer très vite, car pendant ce temps le joueur du centre peut très bien prendre possession de son trou ou d'un autre. S'il perd, il est pénalisé et se retrouve au centre pour libérer le joueur précédent, et ainsi de suite.

REMARQUES PEDAGOGIQUES : Il est important d'adapter la crosse et la balle à la taille, à l'âge des enfants. - il est prudent d'utiliser une balle mousse et d'interdire de lever la crosse au-dessus du genou.

Pour toute demande de renseignement sur ces fiches : Bretagne sud Confédération FALSAB Place Amiral renard 29720 PLONEOUR LANVERN 02.98.82.69.23 Bretagne nord Confédération FALSAB Place de l'Europe 29260 LESNEVEN 02.98.83.30.41


Retour sommaire des jeux