Le Bouloù-Pok

Il fut un temps pas si lointain où même l'usine locale fermait le jour du bouloù-pok. Même si les curieux (et les télévisions) viennent du monde entier, en nombre, c'est un moment important pour la communauté de la ville de Guerlesquin qui y affirme son unité derrière l'arbitraire de la constitution des équipes et dans les interminables libations.


"les joies du particularisme"
 
       C'est le jour du mardi-gras que les habitants du bourg de Guerlesquin dont la façade de la maison est exposée au sud s'affrontent à ceux dont elle est exposée au nord dans un tournoi surnommé "championnat du monde" depuis quelques années et qui tient autant des boules pour le principes que du palet pour le matériel. Les boules sont en effet d'épais palets en buis dans lesquels on coule du plomb fondu. Étrangement on ne trouve aucune trace ancienne de ce jeu.

     

Retour page Sommaire des Jeux