Jeu de la Grenouille ou Jeu du Tonneau



Jeu de grenouille dans l'estaminet "Chez Marius" à Gézaincourt(80)
Cliquez ici pour découvrir l'estaminet

Actuellement on trouve ce jeu dans pratiquement toutes les régions de France.  Il a même fait le tour du monde. C'est la grandeur du plateau et le nombre de trou qui différent d'un pays à l'autre, d'un fabriquant à l'autre. Et c'est tant mieux, car c'est la preuve que ce jeu est bien vivant

Gravure représentant le
jeu du tonneau
de Louis Léopold Boilly   vers 1825
 Animation Jeux Anciens pour l'USEP-UFOLEP 2002

Jeux Picards à Doullens (2002)
 Animation pour les enfants de l'USEP

Vieille gravure
Le Jeu de Tonneau dit "Jeu de la Grenouille"
Dimensions:
    Hauteur 90 cm, Largeur 45 cm, Profondeur 56,5 cm

Chaque jeu est une pièce unique. Marquez des points en essayant de faire gober vos palets à la grenouille !

Historique : Le jeu de tonneau est l'un des jeux les plus vieux qui soit. Jeu d'adresse et de détente, il s'est révélé depuis l'antiquité par les troupes armées. C'est l'un des plaisirs du repos du guerrier.
    Pratiqué en Grèce antique sous le nom de "casse pot", il se joue avec des amphores dans lesquelles on lance des cailloux plats.
    Les Romains, après avoir envahi la Grèce, l'importe et il fait un tabac à Rome. Les Vikings, après leurs expéditions en Méditerranée, ramènent le principe du jeu en Neustrie, notre Normandie actuelle. Mais, en cette province, le bon cidre était déjà stocké dans des tonneaux et non plus dans des amphores comme les vins méditerranéens, alors le jeu change de nom pour s'appeler "Le jeu de Tonneau".

Finale des jeux Picards à Doullens (2001)  
Remis à la mode sous Louis XIV sous le nom de Jeu de Grecque, il accompagne les troupes françaises. Au jeu de la Grenouille, il fallait lancer une pièce dans un trou pour obtenir le plus possible de points (Florian S.)
Le jeu du TONNEAU dit "de la Grenouille"se joue avec avec 8 palets, il se pratique en plein air ou à l'intérieur

Animation Gézaincourtoise (2001)
La PARTIE peut se jouer : individuellement, dans ce cas, chaque joueur peut utiliser ses 8 palets ou par équipe, les palets étant alors partagés entre les joueurs. en une ou plusieurs manches dont le nombre est décidé à l'avance. Le vainqueur sera celui qui aura accumulé le plus de points. Sur un nombre de points déterminés à l'avance, le premier joueur qui atteint ce nombre est désigné vainqueur. On tire au sort le joueur ou l'équipe qui jouera en premier. Chaque joueur se place à environ 3 mètres du jeu. Bonus : L'équipe ou le joueur qui réussit la "Grenouille" 4 fois sur 8 palets dans une même partie marque 1000 points supplémentaires.
Vous êtes nombreux à rechercher des jeux de la grenouille ou accessoires. Je vous recommande de visiter le site JORELLE qui peut répondre à vos désirs

Jean-François Jorelle (Gérant) S.A.R.L. JORELLE - Z.A. rue de la Vierge
27660 Bézu-Saint-Eloi France
Tél. : 02 32 55 07 67 Fax : 02 32 55 49 69
e-mail : infos@jorelle-france.com
Web: www.jorelle-france.com

Jeu distribué par Jorelle
www.jorelle-france.com


Chromo du jeu de tonneau proposé par les biscuits Pernot
Collection de M-E Journiac Audigou
Voir ce magnifique site: http://pagesperso-orange.fr/mej/
 

Dans ce jeu: pas besoin de grenouille.
le jeu s'appelle aussi "Boule au trou"
(Un poème écrit par Léon-Paul Fargue sur une musique d'Erik Satie a même immortalisé ce jeu en 1916)
LA TABLE À GRENOUILLE: Appelé également passe-boules ou jeu de grecque, faisait partie des attractions offertes au XVIIIème siècle par les guinguettes des environs de Paris, puis dans toutes les provinces. Le jeu anima de très nombreux cafés picards. Il fut appelé au départ jeu du tonneau à cause du support utilisé. On est passé ensuite à un meuble plus élaboré avec 12 trous sur sa partie supérieure. Au centre, l'un est surmonté d'une grenouille la gueule ouverte qui a donné son nom au jeu. Dans la partie inférieure, des couloirs récupèrent les 10 petits palets de plomb de la partie, qui tombent dans des casiers affichant le nombre de points obtenus. Utilisé aujourd'hui par les associations, ce jeu anime notamment de très nombreuses kermesses des écoles.

jeu du tonneau ou jeu de la grenouille qu'importe... le principal est de jouer
Photo prise à Corbie en Juin 2007 à l'occasion de la fête dans la ville.


à droite jeu du tonneau pour les plus petits (Réalisation ESAT de Gézaincourt)
Ce jeu est visible à l'estaminet picard "Chez Marius"





Comme en témoigne cette gravure le jeu de la grenouille
est un jeu très populaire et cela depuis très longtemps

On y jouait dans les guinguettes!

La libération de 1944 a permis de populariser le jeu. Les américains ont emmené chez eux ce jeu. Il n'est pas rare de le trouver dans les lieux de divertissement aux USA.

photo : Cyrille BERNIZET / Diverti'Parc
http:www.divertiparc.com

Jeux d'hier et d'avant-hier : La grenouille ou le tonneau.

Appelé passe-boules ou jeu de grecque au XVIIIe siècle, ce jeu faisait partie des amusements offerts par les guinguettes des environs de Paris. Plus tard la grenouille fut remplacée par une tête grotesque reproduisant généralement les traits d'un homme politique peu aimé (AVE 478 ). On retrouve quelques jeux à Steenvoorde et aux environs de Wormhout où il prend les noms flamands de put-peck et de pron peule penn.Son principe est simple puisqu'il s'agit de lancer cinq ou dix palets d'une distance de deux mètres dans une grenouille à la gueule ouverte, un moulin, un but, une planche, ou une trappe ou l'un des multiples autres trous. Au cas de tir victorieux, le joueur encaisse alors respectivement, 2 000, 1000, 500, 200, ou encore 70, 50, 40 et 10 points.


Photo Jaludibois

A l'origi
ne du jeu, un simple tonneau percé d'un trou.
Tant que les pièces jetées restaient sur le tonneau elles consolidaient le pot à gagner.
Celui qui lancait une pièce dans le trou remportait le pot.
Ces tonneaux ont été restauré et préparer à l'occasion d'une fête moyenageuse de Folleville (80).

Ici les tonneaux sont exposés à Péronne à l'occasion de la "Fête du jeu" à Péronne.
C'est pourquoi le jeu de la grenouille est aussi appelé: "jeu du tonneau"

En patois:
Ju d'éddins, ju éd déhors, qu'en jue aveuc dés groches pièches obin dés tchouts palets (attinchion, pos dés tchots poulets !) ; en éjette éd dux pas (dux mètes). Chuivant chés treus d'où qu'alles quètent, chés pièches, en marque édpis 2 000 puints (élle djeule d'élle guernoulle) djusqu'à 10 puints (treu tout simpe). Souvint en a, lés eins pis lés eutes, ein-ne démi-douzoain-ne éd pièches à éjeter. Cha put és juer pa paires obin triplettes, feut-ti, à ch'momint-là qu'en euche d'assiez éd pièches !


Le jeu de la grenouille, toujours copié mais jamais égalé (Origine belge: "Tonspel")
Dans ce jeu, pas de grenouille, simplement des trous et un tiroir pour récuper les jetons


Dans une cour d'école

Avant que n'arrive la grenouille sur le tonneau....




Retour page Sommaire des Jeux